sentiment_very_satisfied

On est moins enclin à la déprime et au burn-out

Le sport stimule la sécrétion de certains neurotransmetteurs présents dans notre cerveau comme les endorphines (l'hormone du bonheur), la sérotonine et la dopamine (régulateurs d'humeur).

Il agit avec le même mécanisme que tous les pschychotropes : dopaminergique et seroténergique

insert_photo

On se ressource

En retrouvant une respiration lente et profonde, les muscles se détendent et le niveau émotionnel diminue.

Rien de tel pour décompresser, reprendre son souffle, garder l'équilibre entre le corps et l'esprit.

visibility

On améliore notre image corporelle

Bouger régulièrement permet d'avoir un corps plus harmonieux, une silhouette plus tonique, en accord avec soi-même et l'image que l'on souhaite renvoyer.

Il est prouvé que le sport améliore l'image de soi quelque soient les résultats obtenus.

trending_up

On booste son cerveau

Lorsque l'on fait du sport, on oxygène tout le cerveau. Une meilleure oxygénation des neurones diminue leur dégénérescence et améliore la microcirculation sanguine.

La neurogénèse, production de neurones, s'en trouve stimulée, ce qui maximise les capacités intellectuelles.

highlight

On devient plus créatif

La créativité et la capacité à trouver de nouvelles solutions s'expriment davantage quand l'ordinateur central du cerveau, le cortex préfrontal, n'est pas en situation de surchauffe.

Ceci explique que les solutions semblent venir naturellement à vous hors contexte professionnel.

favorite

On gère mieux le stress et les états émotionnels

Le sport permet de se défouler, d'évacuer les tensions nerveuses et d'oublier l'anxiété. Prendre du recul permet aussi de mieux gérer la pression, d'appréhender et de régler les situations délicates.